Honoraires

Un avocat facture le plus souvent ses services selon le temps consacré à un dossier, sur la base d'un montant horaire. Il n'existe pas de tarif à ce sujet. Le montant retenu par un avocat dépendra notamment des circonstances du cas d’espèce, de la difficulté et de l'importance de l’affaire, de l'intérêt et de la situation du client, ainsi que de l’expérience de l’avocat.

Un avocat réclame en général des provisions, au titre d'avances sur des honoraires déjà engagés ou à venir.

Un avocat facture également ses débours et les frais qu'il a éventuellement avancés pour son client, ainsi que la TVA.

Une personne qui n'a pas les moyens de rémunérer un avocat peut demander à bénéficier de l'assistance judiciaire ou administrative, qui lui est accordée à certaines conditions. En cas d'octroi de l'assistance judiciaire, l'avocat est rémunéré (à un tarif réduit) par l'Etat. L'assistance judiciaire n'est cependant qu'une avance : l'Etat demandera à celui qui en a bénéficié de rembourser par mensualités le montant accordé.